Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Soutenances


  • Version PDF

Soutenance de thèse de Claudia Daher

Recherche

89681009-carre-78.jpg

89681009-carre-78.jpg

Soutenance
le 5 juillet 2016
14h00

­Sous le signe de Terpsichore : scènes de bal dans des récits français, portugais et brésiliens du XIXe siècle

L’objectif de cette thèse est l'analyse de scènes de bal dans des textes narratifs du XIXe siècle produits dans trois pays : France, Portugal et Brésil.

Nous soulignons premièrement la présence et l'imaginaire construits autour de cette pratique sociale ; ensuite, à partir de onze scènes littéraires de bal, nous analysons et discutons la diversité de représentations auxquelles cet événement a donné lieu. En considérant la scène de bal comme un endroit privilégié pour le développement de rencontres, drames et promotions, on observe comment chaque texte travaille le phénomène du bal, en établissant, pour cela, un constant mouvement dialectique entre l’imaginaire social et le littéraire. Dans la dernière partie du travail, les résultats obtenus sont placés à la lumière des études sur les régimes de l'imaginaire. Cette analyse nous permet de vérifier la présence du régime nocturne comme trace commune, bien que, à l'intérieur de cet univers, les personnages présentent des éléments contradictoires et innovateurs. Au long du travail, nous observons la position occupée par l’individu dans le bal et sa relation avec la société moderne, en analysant, en même temps, de quelle manière les scènes contribuent à renforcer ou à réfuter des conceptions littéraires et artistiques de l’époque. Nous visons à démontrer que ce topos, fréquent dans les productions du XIXe siècle, constitue un élément remarquable pour la compréhension de l'imaginaire historique, social et littéraire de la période. Il s'agit d'une recherche de caractère pluridisciplinaire qui se fonde sur des textes de critique littéraire, d’histoire, de sociologie, d’anthropologie, en complément à la lecture des textes littéraires. La mise en perspective comparatiste se révèle stimulante pour comprendre les particularités et la complexité de ces scènes, ainsi que les éléments de l'imaginaire qui les composent.

Thèse préparée dans le cadre d’une cotutelle entre l’Université Grenoble Alpes et l’Universidade Federal do Paraná.

Composition du jury
M. Bernard Emery (Directeur de thèse, Professeur émérite, Université Grenoble Alpes), Mme Patrícia da Silva Cardoso (Directrice de thèse, Professeure des Universités, Universidade Federal do Paraná), M. Carlos Maciel (Rapporteur, Professeur émérite, Université Nice Sophia Antipolis), Mme Andréa Correa Paraiso Müller (Rapporteur, Professeure des Universités, Universidade Estadual de Ponta Grossa), Mme Renata Praça de Souza Telles (Examinatrice, Professeure des Universités, Universidade Federal do Paraná), Mme Lúcia Peixoto Cherem (Examinatrice, Professeure des Universités, Universidade Federal do Paraná) et Mme Olinda Kleiman (Examinatrice, Professeure des Universités, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3).

Mis à jour le 30 septembre 2016

  • Version PDF

Directeur de thèse

Bernard EMERY
LITT&ARTS, composante ISA

Infos +

Lieu : 
MSH-Alpes
Salle de visioconférence
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères

Rechercher

Une actualité

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9