Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Soutenances


  • Version PDF

Soutenance de thèse de Rachel Danon

Recherche

Université Stendhal

Université Stendhal

Soutenance
le 13 décembre 2012
13h30

Voix de marronnage dans la littérature française du XVIIIe siècle.

Cette thèse vise à comprendre les postures de résistances et de fuites que les esclaves africains ont constamment opposées au système colonial esclavagiste. Faute de témoignages directs, du fait de l’absence d’équivalent français aux slave narratives anglophones, nous avons tenté d’exhumer ces paroles étouffées en analysant leurs reconstitutions dans les textes d’auteurs français du XVIIIe siècle qui les ont recueillies et mises en scène, entre 1730 et 1792. Nous avons essayé de comprendre les multiples formes de résistances actives auxquelles ont participé ces sujets historiques, qui ne sont souvent représentés par l’historiographie que comme des victimes passives.

Notre travail étant d’ordre littéraire, nous avons problématisé les structures et les formes de l’énonciation présentes dans ces textes secondaires et apparemment dérivés, appartenant à une grande variété de genres. Qu’est-ce qui parvient à y filtrer des voix du marronnage, à travers leurs multiples modalités de transmission, traduction, trahison ? De quels types de résistances à l’oppression esclavagiste et coloniale portent témoignage ces textes écrits en français à l’époque des Lumières ? En quoi les outils de l’analyse littéraire peuvent-ils nous aider à éclairer leurs enjeux historiques, politiques et culturels ? Ces questions sont abordées à travers une analyse fine de quelques récits de rebellions, de prises de paroles, de détournements, de fuites, et autres formes de résistances relevant du marronnage, tels que ces récits apparaissent dans la langue des colons. En conclusion, nous tentons de relier ces textes anciens à certaines écritures récentes de littérature caribéenne.

Le jury est composé de :
Yves Citton (Directeur), Carminella Biondi (université de Bologne en Italie), Sarga Moussa (directeur de recherches au CNRS), Martial Poirson (université Stendhal-Grenoble3), Françoise Sylvos (université de la Réunion) et Sophie Wahnich (directrice de recherches au CNRS).

►Consultez la liste des thèses depuis 2010

Mis à jour le 1 juin 2016

  • Version PDF

Directeur de thèse

Yves Citton

Infos +

Lieu : 
Grande salle des colloques
université Stendhal

Rechercher

Une actualité

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9