Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Appel à contributions pour la journée d'études "La France d'ailleurs : regards littéraires sur les voyages en Outremers français au XXe siècle"

Recherche

Traverses 19-21

Traverses 19-21

Appel à propositions
du 30 septembre 2014 au 31 décembre 2014

Cette journée qui se tiendra le 24 avril 2015 dans l'amphithéâtre de la MSH-Alpes est organisée par Anaïs Stampfli et Maeva Boevio, Traverses 19-21 pôle ECRIRE.

Avec Le Dépaysement : Voyages en France, Jean-Christophe Bailly a abordé le paradoxe du dépaysement « intérieur » qu'un voyageur peut ressentir en visitant son propre pays. Nous nous proposons dans le cadre de cette journée d'étude d'élargir la réflexion amorcée par cet écrivain aux outremers français.

Il s'agira de penser les différents outremers, dans leurs spécificités mais aussi dans ce qui les relie (les langues et cultures créoles, le passé esclavagiste, l'appartenance administrative à la France). Ces territoires présentent une même configuration géographique : îles tropicales pour la plupart, elles sont toutes éloignées de l'Hexagone. Par ailleurs, elles ont vu leur rapport à la France évoluer après la Seconde Guerre mondiale et notamment en 1946, date de la loi de départementalisation pour la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et la Réunion, tandis que Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle Calédonie et la Polynésie française deviennent des « territoires d'outre-mer ». Le voyageur francophone qui se rend désormais en ces lieux éprouve un sentiment paradoxal de reconnaissance et de dépaysement mêlés : les habitants de ces anciennes colonies sont à présent ses concitoyens.

C'est la relation littéraire de cette tension que cette journée d'étude se propose d'explorer, autour de la date charnière de 1946. Ces réflexions s'appuieront sur un corpus de textes divers, allant du récit de voyage à des supports audiovisuels contemporains (blogs et autres sites internet) en passant par la chronique de voyage, le reportage, la correspondance ou encore la carte postale.

Divers axes pourront ainsi être explorés :
  • la question de l'identité : tension entre un sentiment d'ipséité et d'altérité
  • la tentation ou le refus de l'exotisme, à la fois chez l'écrivain-voyageur et l'écrivain local
  • la présence d'un regard colonialiste, voire nécolonialiste, ou au contraire postcolonial
  • la perception par les voyageurs du passé esclavagiste.

Par ailleurs, le comité d'organisation est ouvert à d'autres propositions relatives à ces thématiques.

Les propositions de communications (400 mots environ) en français, ainsi qu’une courte notice bio-bibliographique de leurs auteurs, sont à envoyer par courrier électronique au comité d'organisation jusqu’au 31 décembre 2014.

Mis à jour le 5 juin 2015

  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9