Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Éclairer le geste scénique

Recherche

visuel_JEEclairerlegeste-2015.jpg

visuel_JEEclairerlegeste-2015.jpg

Journée d'étude
le 26 novembre 2015
9h30 - 16h30

Cette journée d'étude, proposée par LITT&ARTS – CINESTHEA, traitera de la manière dont la création-lumière est conçue pour et avec l’interprète.

La lumière construit l’espace, crée des ambiances, oriente le regard. Mais ce qui la rend proprement scénique, c’est de porter à son épiphanie la présence du corps de l’interprète (acteur, danseur, circassien, performeur). Il y a un siècle, Adolphe Appia en appelait à une lumière active, au service du corps, son « supérieur hiérarchique ». Aujourd’hui, certains s’attachent à la rendre actrice. Dans ce cas, l’éclairage ne se contente pas de mettre en valeur le geste ; il le stimule, sur le plan des sensations, du rythme, et du rapport à l’espace. La lumière a aussi pour particularité d’être perçue différemment, selon qu’on se trouve sur scène et ou dans la salle. D’où l’importance de prendre en compte le point de vue de celui qui est éclairé  ̶  comme celui du spectateur. Quand la lumière est-elle une contrainte pour le mouvement, et à quelles conditions peut-elle devenir un inducteur et un partenaire de jeu? Il s’agit de se pencher sur la manière dont la création-lumière est conçue pour et avec l’interprète, dans une danse faite d’ajustements réciproques et de reprises, où le metteur en scène joue en général le rôle d’intercesseur et de passeur.


PROGRAMME


9h45 – Accueil des participants et installation
10h00 – Introduction par Ariane Martinez et Gretchen Schiller

10h15 – Véronique Perruchon (CEAC, Lille), « Être dans le noir / Jouer avec le noir »
[Véronique Perruchon, après avoir fait de la lumière, s'est consacrée à la recherche. Elle est maître de conférences en arts de la scène à l'université de Lille, et auteur d'une étude sur le noir au théâtre dans ses déclinaisons historiques et esthétiques.]

10h45 – Discussion

11h15 – Christine Richier (ENSATT, Lyon), « Atelier-conférence : Lumière et mouvement » : petit nuancier de l’œil du spectateur ; lumière, mouvement et rapport scène salle ; atelier lumière : le triangle projecteur-danseur-œil
[Christine Richier est éclairagiste, professeur et co-responsable du Département lumière de l'ENSATT. Elle a écrit Le Temps des flammes. Une histoire de l'éclairage scénique avant la lampe à incandescence, Éditions AS, 2011.]

14h30-16h30 – Table ronde « Question d'éclairage »
  • Dominique Bruguière, créatrice de lumières au théâtre et à l’Opéra
  • Benjamin Houal, interprète chorégraphique (Compagnie Jean-Claude Gallotta)
  • Christine Richier, éclairagiste
  • Sophie Tabakov, chorégraphe de la Compagnie ANOU SKAN

> Cette journée d'étude est organisée dans le cadre du projet AGIT « Archives du geste et de l’interprétation théâtrale » (Ariane Martinez, LITT&ARTS), subventionné par l’AGIR-POLE.

Mis à jour le 12 novembre 2015

  • Version PDF

Contact

Télécharger

Infos +

Lieu : 
Maison des langues et des cultures
Salle Jacques Cartier
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères
Plan d'accès

Partenaires

  • ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, Lyon)
  • ESAD (École supérieure d'art et de design, Grenoble)
Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9