Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

« Je me révorte ! » Stendhal et la Journée des Tuiles

Recherche

Vignette_Stendhal.jpg

Vignette_Stendhal.jpg

Conférence
le 2 juin 2015
17h30

Catherine Mariette et l'Association Stendhal proposent une conférence de Jean Sgard, professeur émérite de l'université Stendhal, sur cette journée de révolte du 7 juin 1788.

À l'occasion des manifestations organisées par la Ville de Grenoble autour de la Journée des Tuiles, il évoquera cette fameuse journée de révolte du 7 juin 1788 qui annonçait l'assemblée de Vizille et les futures journées révolutionnaires.

Le 7 juin 1788, le petit Henri Beyle est à sa fenêtre et voit à sa façon, celle d'un enfant de cinq ans et demi, la Journée des Tuiles : une vieille femme, ses chaussures à la main, qui court en criant « je me révolte ».
Quarante sept ans plus tard, Stendhal raconte. Qui voit ? Qui écrit ? Qui se révolte ? Dans la Vie de Henri Brulard, Stendhal localise avec une extrême précision la scène, dessin à l'appui, et la Journée des Tuiles se résument en deux mots : une révolte, un mort. Implicitement il livre sa vision de la Révolution de 1788 : une révolte à midi, le ralliement des femmes, les bourgeois qui achèvent de déjeuner, l'histoire qui bascule. L'histoire elle-même est en débat : vision traditionnelle (petite cause, grands effets), valeur du témoignage (un angle de vue), sens de l'histoire (le détail et le tout). Et un peu plus tard, Michelet lui répond.


Entrée libre et gratuite.

Mis à jour le 29 mai 2015

  • Version PDF

Infos +

Lieu : 
Amphithéâtre – Office du Tourisme de Grenoble
14 rue de la République

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9