Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Le sonore : un espace tactile

Recherche, Culture

Conf_D.Deshays.jpg

Conf_D.Deshays.jpg

Conférence
le 8 octobre 2015
10h30 - 12h30

Conférence de Daniel Deshays, créateur sonore au théâtre et au cinéma, proposée par la composante CINESTHEA de LITT&ARTS.

Partant de son expérience de créateur sonore, à la lisière entre théâtre, cinéma et arts plastiques, Daniel Deshays explorera les relations complexes qu’entretiennent l’écoute et le toucher, le son et le geste.
« Il n’est pas de sonore hors du geste : tout son est un événement issu d’un choc ou d’un frottement. Lorsque des sons issus d’actions sont diffusés, l’auditeur perçoit l’intention qui a présidé au geste (violence ou maladresse), et ces sons réveillent des mémoires de situations déjà vécues. C’est ce mouvement intérieur que cherche à produire la création sonore, qui tient compte des mouvements des corps et crée un espace tactile. »

Daniel Deshays est ingénieur du son, réalisateur sonore et essayiste.
Il a supervisé le son ou collaboré à l’enregistrement du direct et de la musique d’une centaine de films (de Chantal Akerman, Xavier Beauvois, Robert Doisneau, Philippe Garrel, etc.). Il a aussi conçu et réalisé le son de plusieurs spectacles de danse (Mathilde Monnier, François Verret, Stéphanie Aubin...), ainsi que des espaces sonores muséographiques. Au théâtre, il développe depuis 1977 une démarche personnelle d’écriture du sonore, notamment pour les spectacles d’Alain Françon (avec lequel il collabore régulièrement de 1976 à 2012), Adel Akim et Jacques Nichet. Il est responsable du Département du son à l’ENSATT (École nationale supérieure des arts et techniques du théâtre) à Lyon, et a enseigné dans de nombreuses autres écoles, comme l’ENSBA, l’ISTS, l’ENSAD et la FEMIS.
Il a écrit plusieurs essais sur le son au théâtre et au cinéma tels que De l’écriture sonore, Marseille, Entre-Vues, 1999 ; Pour une écriture du son, Paris, Klincksieck, 2006 ; Entendre le cinéma, Paris, Klincksieck, 2010.

Cette conférence est donnée dans le cadre du projet « Archives du geste et de l’interprétation théâtrale » (Ariane Martinez, LITT&ARTS – CINESTHEA) et subventionnée par l’AGIR-POLE.

Mis à jour le 26 octobre 2015

  • Version PDF

Contact

Infos +

Lieu : 
Maison des Langues et des Cultures
Salle Jacques Cartier
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9