Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Séminaire Constitution des publics et conceptions de l'interprétation

Recherche

Logo LIRE

Logo LIRE

Séminaire
du 8 octobre 2008 au 13 mai 2009

Séminaire de l'UMR LIRE organisé par Yves Citton, Jean-François Perrin, Martial Poirson.

Comment l'expérience littéraire contribue-t-elle à former des publics ?

Telle est la question qui servira de fil conducteur à ce séminaire, qui proposera à ses participants de réfléchir à la façon dont la réception active (individuelle et collective) des œuvres artistiques (textes, spectacles, tableaux) est impliquée dans la constitution de leurs publics et, symétriquement, à la façon dont ces publics construisent le sens de ces œuvres à travers les pratiques interprétatives qu'ils leur appliquent. Il s'agira donc de s'interroger sur le rôle à double face des « communautés interprétatives » (selon l'expression de Stanley Fish) : il faut conjuguer une réflexion herméneutique et des connaissances de sociologie historique pour comprendre comment les habitudes de lecture et d'interprétation, au sein de leur ancrage social et culturel, sont à la fois ce qui conditionne les significations perçues dans une œuvre et ce qui résulte des effets produits par les œuvres elles-mêmes. Qui lisait quels textes à quel moment, et comment ? Qui voyait quels spectacles, pour en tirer quels types d'expériences ? Comment œuvres et publics se sont-ils développés à travers un mouvement commun de construction mutuelle ?

On essaiera de multiplier les points de vue concrets sur ces questions à la fois esthétiques et idéologiques, en sollicitant des approches relevant de la théorie de la lecture, de l'histoire matérielle du livre, de l'histoire culturelle des pratiques de lecture, de l'histoire du théâtre, de la presse ou de l'art. On se livrera à un certain nombre d'études de la réception d'œuvres passées à partir du corpus journalistique, les périodiques jouant un rôle essentiel de pivot entre la réception d'ouvrages et la production de texte, entre l'interprétation individuelle et la constitution d'attentes collectives. On fera aussi un travail proprement littéraire analysant la façon dont les textes programment leur interprétation et façonnent leur public, à partir d'exemples concrets (tirés du conte merveilleux, de la comédie, du roman, de la poésie). Un cadrage méthodologique sera donné durant les premières séances, de façon à permettre aux étudiants de poser un certain nombre de questions précises aux textes (ou spectacles) sur lesquels ils rédigent leur mémoire - quel que soit le genre, le statut ou l'époque de leur objet d'étude, depuis le Moyen-âge jusqu'à l'époque contemporaine. 

Ce séminaire de recherche sera conduit de façon collective par les trois enseignants, à travers un dialogue constant et des interventions orales impliquant des collègues de l'UMR LIRE et divers invités ponctuels. Toutes les séances seront concentrées sur le premier semestre. Un cahier de photocopies rassemblera la plupart des textes discutés lors du séminaire et sera distribué lors des premières semaines.

 

Mis à jour le 14 mars 2015

  • Version PDF

Rechercher

Une actualité

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9