Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Séminaire Imaginaire & Société : Émotion, Perception, Créativité – 2017-2018 (1)

Recherche

Sém-I&S_PM.Abossolo-2oct_visuel.jpg

Sém-I&S_PM.Abossolo-2oct_visuel.jpg

Séminaire
le 2 octobre 2017
13h30 - 15h30

La rencontre de l'Occidental et de l'Africain en contexte colonial et post-colonial : conflit d'étrangers et conflit d'étrangetés. Éclairages de quelques textes littéraires d'Afrique francophone. Conférence de Pierre Martial Abossolo, enseignant-chercheur à l’Université de Buea (Cameroun).

En dénonçant la colonisation, les critiques et auteurs africains de la première génération ont surtout relevé les effets que la colonisation a eus sur le vécu africain. Or, on pouvait tout aussi dégager le phénomène inverse, c’est-à-dire un ensemble d’effets que la vie africaine a eus sur le vécu de l’Occidental. En partant d’un corpus de romans et nouvelles publiés au lendemain des indépendances (Le Regard du roi et Noces sacrées de Camara Laye, L’Homme dieu de Bisso d’Étienne Yanou, Jusqu’au seuil de l’irréel d’Amadou Koné, Un Chant écarlate de Mariama Bâ, Afoh Ahkom de Christian Tiako, etc.), nous pensons dans cette réflexion qui s’inscrit dans la problématique de l’altérité, pouvoir montrer, en nous fondant sur des considérations historiques, anthropologiques, sociologiques et politiques, que les sentiments et impressions qu’on a pu détecter lors de la rencontre de l’Afrique et de l’Occident chez l’Africain devant la douloureuse nouveauté occidentale se vivent avec la même intensité dans le vécu de l’Occidental. Dans les textes littéraires où circulent personnages occidentaux et personnages africains, nous montrerons qu’au contact de la nouveauté, il s’observe dans chaque groupe confronté aux réalités nouvelles des sentiments et des attitudes aussi divers que la déchirure, l’étrangeté, la perte et l’hésitation. Un intérêt particulier sera accordé aux difficultés nées de l’opposition radicale des deux rapports au surnaturel de l’Afrique et de l’Occident.

Pierre Martial Abossolo est enseignant-chercheur à l’Université de Buea (Cameroun), directeur du Groupe de Recherche sur les Études comparées et membre du laboratoire Litt&Arts. Il a obtenu son Doctorat et son HDR en Littérature comparée à l’Université Grenoble Alpes. Ses recherches portent sur les littératures fantastiques des XVIIIe et XIXe siècles en France, d’Afrique, la fantasy française du XXIe siècle, le contact des cultures et le concept de « sorciologie » qu’il a inventé. Ses dernières publications sont Fantastique et littérature africaine contemporaine (Honoré Champion, 2015 ; Prix La Renaissance française de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer, 2016) et L’Enseignement du français en zone anglophone au Cameroun (MAP, 2015).


> Public visé : étudiants et chercheurs en anthropologie, architecture, géographie, philosophie, sociologie, littérature, urbanisme ; artistes ; professionnels en ces domaines et plus largement toutes personnes intéressées.
> Modalités d’inscription : séminaire public sous réserve d’inscription (places limitées – contacter Julie Ridard).

Mis à jour le 2 octobre 2017

  • Version PDF

Infos +

Lieu : 
Institut de la Communication et des Médias
Salle 105
11 Avenue du 8 Mai 1945
38130 Échirolles

Rechercher

Une actualité

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9