Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Séminaire "Transhumanisme : de la fiction à la réalité" (1)

Recherche

logo CRI

logo CRI

Séminaire
le 27 novembre 2013
14h00-18h00

Premier rendez-vous du séminaire « Transhumanisme : de la fiction à la réalité » 2013-2014, proposé dans le cadre du programme « Human enhancement et anthropotechnie : entre réalité et fiction » (ARC 5).

Augmentés mais inadaptés au futur. Du cyborg heureux au cyborg vertueux
Intervention par Marina Maestrutti, maître de conférence en Sociologie, université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, CETCOPRA

La publication récente de l’essai de Ingmar Persson et Julian Savulescu Unfit for the Future marque un changement de perspective significatif dans une partie de la bioéthique d’inspiration transhumaniste. À partir d’un constat catastrophiste de l’avenir proche de l’humanité, menacée par les effets du changement climatique et par un possible conflit global avec l’utilisation d’armes de destruction massive, susceptibles d’être aussi utilisées par des groupes terroristes, les deux auteurs défendent la nécessité d’une augmentation de notre capacité morale (moral enhancement) via l’utilisation de technologies encore à penser et de médicaments parfois déjà disponibles. Cette morale de « l’heure finale » (M. Rees) peut être interprétée comme un phénomène de « panique » (R. Ogien) qui, après avoir soutenu la liberté et la nécessité de se modifier et de s’améliorer en tant qu’espèce humaine et individus sans limites, semble tourner vers une vision pessimiste ouverte à des nouvelles exigences de coercition. Le cyborg heureux – et libre - des premiers pas du mouvement transhumaniste laisse la place au cyborg vertueux (J. Hugues) soumis à des impératifs éthiques qui frôlent une vision conformiste de la morale avec des tendances totalitaires.

La présente contribution voudrait proposer quelques éléments d’analyse de cette version négative de l’espérance, voire de la foi, placée dans les techno-utopies contemporaine. Si l’avenir de la démocratie et de la politique est remis en discussion, un nouveau modèle unique de vertu est proposé, sous la garantie d’une volonté uniformisée par le moral enhancement, censé sauver l’espèce humaine de sa dangereuse « petitesse ».

Mis à jour le 15 mars 2015

  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9