Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Séminaire Translatio – 2015-2016 (2)

Recherche

logo Litt&Arts

logo Litt&Arts

Séminaire
le 9 octobre 2015
9h00 - 12h00

Deuxième séance du séminaire Translatio 2015-2016, organisé par LITT&ARTS, qui s'intéresse à la transmission, la traduction et la réception des textes antiques et médiévaux, et aux transferts culturels dans lesquels ils s'inscrivent, de l’Antiquité à nos jours.

Les textes, une fois écrits, connaissent des devenirs variés : traduits, commentés, cités, réécrits, détournés, ils continuent à évoluer dans une transmission qui s’inscrit dans l’histoire. Cette circulation des textes s’accompagne de réflexions sur la notion de transfert, qui peuvent ainsi porter sur les points de contacts entre les littératures hellénistique et romaine, ou sur des faits culturels qui circulent entre les périodes grecque, romaine républicaine, romaine impériale et tardive, et au-delà.


Intervenants à cette séance :

Yves Citton (université Grenoble 3, LITT&ARTS)
« Translatio, traduction, médiation »

Dans cette présentation, Yves Citton passera en revue différentes approches éclairant la notion de translation, aux confins de la transmission, de la traduction et de l'interprétation : la polarité proposée par Bruno Latour entre « intermédiaires » et « médiateurs » ; une conception large des « media » comme opérateurs de « pliage des temps, des espaces et des agentivités » proposée par Jussi Parikka ; la distinction entre « dénotation » et « connotation » telle que l'a formalisée Luis J. Prieto ; la notion d'« intraduisible » telle que Barbara Cassin la retravaille à la suite des réflexions sur l'« opacité » d'Édouard Glissant.


Estelle Doudet (université Grenoble 3, LITT&ARTS)
« Translatio et histoire connectée des cultures spectaculaires européennes (XVe-XVIe siècles) »


Dans cette intervention, Estelle Doudet propose d'évaluer l'intérêt des notions « d'histoire connectée » et de « transfert culturel » qui sont actuellement au cœur des réflexions méthodologiques en histoire, en les mettant à l'épreuve de celle de translatio, plus habituellement utilisée par les littéraires et linguistes.
À partir de l'exemple des mondes du théâtre européen aux XVe et XVIe siècles (Angleterre, Pays-Bas, Allemagne, France en particulier), il s'agira d'éclairer l'impact esthétique de différentes translationes (traductions directes, adaptations, montages d'éléments, etc.) qui ont permis la circulation de pièces ou de modèles de représentation, et de les mettre en relation avec les médiateurs matériels, sociaux et culturels de ces transferts.
 

Mis à jour le 28 octobre 2015

  • Version PDF

Infos +

Lieu : 
Petite Salle des Colloques
(bât. G - 4e ét.)
Université Stendhal

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9