Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Soutenance d'habilitation à diriger des recherches de Bernard Roukhomovsky

Recherche

89681009-carre-78.jpg

89681009-carre-78.jpg

Soutenance, Soutenance d'habilitation à diriger des recherches
le 10 décembre 2016
14h00

Le sillage moraliste (XVIIe-XXe siècles). De La Rochefoucauld à Henri de Régnier : allers et retours

Cette HDR prolonge les travaux antérieurs, consacrés d’une part aux moralistes du Grand Siècle et des Lumières (d’abord à l’esthétique de La Bruyère, ensuite à l’incidence des questions d’optique et des savoirs du corps sur le discours moral aux XVIIe et XVIIIe siècles), de l’autre à la poétique des formes brèves et du discours discontinu (abordée dans une perspective diachronique et sur la longue durée).
Elle comporte un inédit qui s’inscrit dans ce double sillage. Il s’agit d’une édition critique (à paraître chez Garnier) de trois recueils de pensées détachées tardivement publiés par Henri de Régnier (Choses et autres [1925], Donc… [1927], Demi-vérités [1928]). Largement tirés des cahiers intimes de l’auteur (demeurés inédits de son vivant), ces textes ont fait l’objet d’une étude génétique (rendue possible par la mise au jour de leurs états successifs), mais aussi d’une analyse des résonances intertextuelles tant internes qu’externes, à travers lesquelles on reconnaît la plume d’un écrivain nourri de l’histoire, des représentations et de la littérature de l’âge classique, et singulièrement de la lecture des moralistes.
Ce travail ouvre la voie à la mise en chantier – dans le cadre de l’axe « Nouvelles philologies et humanités numériques » de l’UMR LITT&ARTS – d’une édition scientifique des Cahiers : projet de longue haleine qui intéresse le domaine des études sur l’œuvre de Régnier (dont lesdits Cahiers constituent la matrice), mais aussi, parmi d’autres perspectives, la poétique des genres, d’autant que l’écriture au fil des jours du diariste et le genre des pensées détachées y sont dans un rapport de fécondation réciproque.


Composition du jury
Jean-Louis Backès (Université Paris-Sorbonne), Dominique Bertrand (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand), Patrick Besnier (Université du Maine), Aurélia Gaillard (Université Michel de Montaigne, Bordeaux), Christine Noille (Université Grenoble Alpes) et Bertrand Vibert (Université Grenoble Alpes), garant.

Mis à jour le 3 février 2017

  • Version PDF

Infos +

Lieu : 
Salle Jacques Cartier
Maison des langues et des cultures
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères

Rechercher

Une actualité

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9