Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Soutenance de thèse de Brahim Ahmed Saïd

Recherche

89681009-carre-78.jpg

89681009-carre-78.jpg

Soutenance
le 30 juin 2017
15h00

L'ambiguïté générique dans trois romans autobiographiques algériens d'expression française. L'exemple des œuvres de Jacinthe noire de Taos Amrouche, Le Fils du pauvre de Mouloud Feraoun et L'Amour la fantasia d'Assia Djebar

Résumé
Dans ce travail, nous avons traité du genre « roman autobiographique » illustré par trois œuvres algériennes d'expression française : Jacinthe noire de Taos Amrouche, Le Fils du pauvre de Mouloud Feraoun et L'amour la fantasia de Assia Djebar. Nouvellement défini par la poétique moderne, le roman autobiographique se démarque avant tout avec sa stratégie d'ambiguïté générique. Nous avons repéré cela systématiquement dans nos œuvres, notamment du point de vue structurel, il s'agit des éléments textuels qui fonctionnent comme des opérateurs génériques, tels que le paratexte, l'intertexte, mais aussi les mécanismes d'énonciations sur les axes référentiel et fictionnel. Partant du point de vue du contexte, ce sont d'autres ambiguïtés qui viennent alimenter la nature du genre que nous avons souhaité traiter sous le concept de dualité que le contexte social et individuel fait apparaître. Ce concept nous l'avons par la suite décliné en concept du double qui affecte essentiellement la figure de l'auteur ainsi que ses personnages. Dépassées cette figure du double, ce sont les unités du Moi et de l'identité personnelle qui se trouvent remises en question. Avant de statuer sur différentes théories qui avaient tenté de mettre en œuvre des pistes de réception qui puissent valider herméneutiquement le genre dans ses divergentes acceptations. 

Composition du jury
Daniel Lançon (Professeur, Université Grenoble Alpes, directeur de thèse) ; Christiane Chaulet-Achour (Professeur émérite, Université de Cergy-Pontoise, rapporteur) ; Kadidja Khelladi (Professeur, Université d'Alger, examinateur) ; Ridha Boulaâbi (Maître de conférences, Université Grenoble Alpes, examinateur) ; Claude Coste (Professeur, Université de Cergy-Pontoise, rapporteur) ; Martine Mathieu-Job (Professeur émérite, Université Bordeaux-Montaigne, examinateur).



Mis à jour le 28 août 2017

  • Version PDF

Directeur de thèse

Daniel LANÇON
LITT&ARTS, composante ÉCRIRE

Infos +

Lieu : 
Salle des Actes
(bât. Z, rdc)
Bâtiment Stendhal
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9