Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Toute l'actualité > Archives


  • Version PDF

Soutenance de thèse de Jean-Baptiste Bernard

Recherche

89681009-carre-78.jpg

89681009-carre-78.jpg

Soutenance
le 30 septembre 2016
14h00

Éthique et pratique de la relation : l'œuvre poétique de Lorand Gaspar

L'œuvre de Lorand Gaspar manifeste constamment le souci de proposer une approche poétique du fait de vivre fondée sur la non-discrimination, du corps aux idées, des cultures à la nature. L'objet de cette thèse est d'analyser les modalités de cette approche comme correspondant à un ensemble de relations, afin de dégager certains principes, poétiques mais aussi éthiques, en tant que cherchant à promouvoir une conception exigeante et heureuse de l'individu en prise avec le réel.

Pour cela, une lecture des œuvres poétiques qui ont paru les plus représentatives a dans un premier temps été privilégiée, afin de dégager, par l'étude des textes, en particulier philologique, un cheminement de l'ensemble de l'œuvre comme mettant en place des représentations évolutives de l'existence.

Ces représentations reposant sur des relations, entre le sujet locuteur, son environnement et des figures d'altérité, il a semblé dans un deuxième temps utile de revenir sur certaines relations particulières dans la pratique poétique elle-même, aux arts visuels, à des disciplines telles que les sciences naturelles, l'histoire de la médecine, l'histoire et l'ethnologie, enfin à d'autres poètes, notamment Georges Séféris et Rainer Maria Rilke. En s'attachant toujours à lire les textes dans leur détail, avec une attention particulière portée aux polysémies possibles et aux intertextes, ces lectures, s'appuyant sur certaines œuvres poétiques et récits, ont cherché à mettre en évidence les enjeux éthiques de la représentation des figures d'altérité.

Enfin, un troisième volet de la réflexion, articulant la lecture philologique à une approche thématique, en examinant le traitement dans des œuvres de poésie et des essais de questions telles que la violence et le sens de l'histoire, l'Orient et ses habitants, et la poésie comme engagement humaniste, vise à étudier dans l'œuvre l'élaboration d'une éthique à la fois poétique et existentielle, et à souligner son importance dans des débats d'idée contemporains.


Composition du jury
Daniel Lançon (directeur de thèse, Professeur des Universités, Université Grenoble Alpes), Catherine Mayaux (rapporteur, Professeur des Universités, Université de Cergy-Pontoise), Aude Préta-de Beaufort (rapporteur, Professeur des Universités, Université de Lorraine), Dominique Combe (examinateur, Professeur des Universités, ENS Paris) et Maxime Del Fiol (examinateur, Maître de conférences, Université Montpellier 3).

Mis à jour le 2 décembre 2016

  • Version PDF

Directeur de thèse

Daniel Lançon
LITT&ARTS, composante ÉCRIRE

Infos +

Lieu : 
Salle des Actes
(bât. Z, rdc)
Bâtiment Stendhal
Domaine universitaire de Saint-Martin-d'Hères

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9