Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > La Recherche > Projets de recherche


  • Version PDF

LITTÉNUM

Mis à jour le 28 juin 2019

Responsable : Bénédicte Shawky-Milcent
Centre porteur : LITEXTRA

Le projet Littenum se propose d’étudier à quelles conditions et dans quelle mesure l’usage en classe d’un support numérique (l’application Glose, application de lecture pour l’école et librairie en ligne) favorise la pratique de la lecture littéraire par les élèves, et leur appropriation des œuvres données à lire et/ou à étudier par le professeur. Cette recherche écologique repose sur des expériences conçues par des professeurs volontaires enseignants dans des classes allant de la 6e à la 1re. La recherche poursuit un objectif anthropologique (en interrogeant les effets produits sur la lecture de littérature par l’apparition de supports numériques), pédagogique (en questionnant les usages et gestes professionnels nouveaux induits par le numérique), et didactique (en étudiant les gains en termes d’apprentissage ou d’investissement pour les élèves).

Le premier axe du projet se présente comme une enquête qualitative centrée sur le travail des enseignants :
  • Une enquête exploratoire a déjà été menée auprès de 22 expérimentateurs de l’académie de Grenoble, enseignants en collège, lycée général et lycée professionnel (entretien semi-directif avec chaque expérimentateur selon un guide d’entretien commun, enregistrement des échanges tenus lors de la journée de rencontre avec l’Inspection Pédagogique Régionale).
  • Quatre enseignants ont été choisis pour faire l’objet de quatre études de cas avec un suivi longitudinal :
  • entretiens semi-directifs avec les enseignants : recueil de leurs projets et dispositifs mettant en œuvre l’application Glose, leurs satisfactions ou déceptions en cours d’expérience ; analyse selon une méthode de type comparaison continue (Strauss, 1992) ;
  • observation selon une grille spécifique et enregistrement vidéo de séances ; analyse des gestes professionnels générés par l’utilisation de l’outil (Bucheton, Dezutter, 2008). Association des enseignants à l’analyse de l’évolution de leurs pratiques ; entretiens d’auto confrontation aux séances vidéoscopées.

Le second axe du projet consiste en une enquête qualitative centrée sur le travail des élèves :
  • Recueil et analyse de traces de l’activité des élèves (notamment : commentaires écrits dans les marges des livres lus) selon des indicateurs permettant d’évaluer leur implication subjective et la co-construction d’une lecture interprétative par le groupe, entretiens post-passation ; choix de quelques élèves pour des entretiens d’auto-confrontation aux séances vidéoscopées.

La synthèse des données recueillies poursuit un double objectif :
  • faire un bilan des perspectives et des limites de l’usage pédagogique de l’application ;
  • concevoir et expérimenter un module de formation aux outils numériques dans le cadre de l’enseignement-apprentissage de la lecture littéraire.

Le projet bénéficie d’un financement de l’IDEX (IRS) de 10 000 € jusqu’à fin 2019.

> Membres : Marie-Sylvie Claude, Jean-François Massol, Nicolas Rouvière, Bénédicte Shawky-Milcent (Litt&Arts, U. Grenoble Alpes), Dominique Augé (IA-IPR de Lettres académie de Grenoble), Nathalie Rannou (CELLAM, U. Rennes 2), Nathalie Lacelle (U. du Québec à Montréal).
  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9