Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

Recherche avancée

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Présentation > Axes de recherche


  • Version PDF

Études de media comparés

Mis à jour le 29 mars 2015

Sans l’accent, sans le pluriel qui le réduisent trop vite à des technologies à usage quotidien, le terme media révèle sa complexité. Quoi de commun entre la tablette et l’écran? Entre un poème de Catulle et une installation de Boltanski? Les études de media comparés proposent d’explorer les moyens et les milieux de communication où se transforment nos pratiques et nos imaginaires.

Animé par une dynamique transversale, diachronique et comparatiste, cet axe vise à fournir un cadre d’investigation élargi au sein duquel les recherches en littérature, cinéma et arts du spectacle croisent leurs questionnements et les articulent aux problématiques contemporaines de l’information et de la communication.

Les études de media comparées reposent sur trois principes étroitement liés entre eux.

Elles proposent aux chercheurs d’étudier leurs objets en tant qu’ils constituent des media, c’est-à-dire des dispositifs complexes où interagissent des techniques, des formes d’émission et de réception, des temporalités, des espaces, des acteurs sociaux et symboliques. Considérer une tragédie antique, un poème satirique, une performance vocale ou chorégraphique, une œuvre cinématographique comme un medium déplace le regard que l’on porte sur lui et en renouvelle souvent l’interprétation.

Les études de media comparés invitent dans le même temps à penser la spécificité de chacun de ces objets en tant qu’il constitue un medium singulier. En confrontant différentes cultures, différentes langues, différents genres, différents arts, différentes périodes, elles mettent en valeur les particularités de chacun. Les pistes qu’elles esquissent permettent aussi bien de cerner les transformations de la forme « essai » lorsqu’elle évolue de l’écriture aux arts visuels, d’interroger le passage sur écran numérique d’un manuscrit, de repenser les modes de transmission qu’ont tour à tour expérimenté l’art rhétorique, la didactique de la littérature ou les formes alternatives de médiation aujourd’hui.

Enfin, elles appellent à penser l’actuelle complexité médiatique à la lumière d’une archéologie des media. Il s’agit de mettre en perspective les mutations présentes des techniques et des imaginaires par l’étude de diverses formes multiséculaires de communication, de leurs évolutions, de leurs réussites et de leurs échecs. « Ne pas chercher l’ancien dans le nouveau, mais trouver quelque chose de nouveau dans l’ancien » : les études de media comparés revendiquent la dynamique heuristique ainsi résumée par Siegfried Zielinski pour en faire le fondement d’une exploration critique des innovations d’hier et des expériences d’aujourd’hui.

Si les notions d’arts et de pratiques, au cœur des recherches de LITT&ARTS, engagent à penser autrement les créations littéraires et artistiques, le redéploiement de nos enquêtes en direction des problématiques culturelles liées aux media s’inscrit dans un effort pour comprendre l’avenir qui se dessine, au croisement du numérique et d’Internet, pour nos propres usages des textes, des images, des écrans et des scènes. Cet axe ouvre en ce sens un espace de réflexion et de circulation entre les humanités numériques et l’approche socio-anthropologique de l’imaginaire.

  • Version PDF

RESPONSABLE

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9