Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Valorisation


  • Version PDF

Marion Lyonnais récompensée par le prix de thèse du RESCAM 2015

Recherche

Récompense, prix, diplôme

Récompense, prix, diplôme

Distinction / Prix
le 1 juillet 2015

Marion Lyonnais, docteure de LITT&ARTS (2014), a obtenu un des deux prix de thèse du réseau CAM (Création, Arts, Media) pour sa thèse intitulée "Du théâtre au musée : la scénographie et l’exposition", dirigée par le Professeur Luc Boucris (CINESTHEA) et soutenue le 26 février 2014 à l'université Stendhal-Grenoble 3.

Membre de l'unité de recherche LITT&ARTS, elle est également architecte et scénographe.
Sa thèse sera publiée prochainement dans la collection « Arts & Médias » chez l'Harmattan.


Résumé de la thèse

Au fil de révolutions scéniques successives, la scénographie s’est imposée comme une discipline majeure dans la pratique du théâtre au XXe siècle. Toutefois, loin de se résumer à cet ancrage théâtral, elle a étendu son champ d’exercice en particulier vers les musées et l’exposition, extension qui ouvre un débat esthétique : existe-t-il un théâtre caché dans le musée qui justifie la présence de la scénographie, ou bien la scénographie exercée dans le champ de l’exposition y transpose-t-elle de façon discutable le théâtre ?
Le parcours de lecture de la thèse suit l’ordre chronologique du corpus. Il commence par une petite salle d’un cabinet de cire anatomique du XVIIIe siècle qu’on peut visiter encore aujourd’hui à la Specola, muséum d’histoire naturelle de Florence. L’analyse de ce fragment fait émerger trois figures : la représentation, la scène et la distance. La seconde partie de la thèse confronte les hypothèses qui émergent de ce terrain de fouille à deux exemples de scénographie d’exposition qui ont marqué la période contemporaine : Cités-Cinés (exposition événementielle de la Grande Halle de la Villette), et La Grande Galerie de l’Évolution du Muséum de Paris. La dernière partie passe d’un regard extérieur à un regard introspectif qui touche notre propre pratique de scénographe. La persistance des trois figures identifiées dès le départ fait surgir le thème de la théâtralisation et dessine les conditions d’une rencontre féconde entre théâtre et musée.

Mis à jour le 3 février 2017

  • Version PDF

Sur le web

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9