Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Newsletter > De surcroît


  • Version PDF

Arts in the Alps – Gestures of here and there : la fabrique sensible des lieux

Mis à jour le 1 septembre 2017

« Gestures of here and there : la fabrique sensible des lieux » est la première édition de l’école de printemps doctorale bisannuelle Arts in the Alps – projet initié et porté par la SFR Création, en partenariat notamment avec l'UMR LITT&ARTS. Les activités sont réservées aux doctorants et post-doctorants, mais les conférences du soir seront ouvertes au public.

Descriptif

L’enjeu de Arts in the Alps, qui aura lieu du 12 au 16 juin 2017, est de mettre en place des dispositifs de recherche interdisciplinaire qui conjuguent démarches théorique et pratique et qui, dans le même temps, travaillent à l’interface des SHS et des arts. La spécificité de Arts in the Alps tient par ailleurs à ce que la formation des participants – trente doctorants et postdoctorants de l’international et des institutions grenobloises, sélectionnés sur dossier – repose sur une approche pédagogique double : par transmission de savoirs et savoir-faire aux participants (séminaires) et par implication des participants dans l’élaboration de nouveaux outils de pratique de recherche (ateliers d’expérimentation).

Les activités de l’école se tiendront dans les locaux du Magasin des Horizons/Centre d’arts et de cultures et en extérieur, sur le site de Bouchayer-Viallet, ainsi que sur le campus de l’Université Grenoble Alpes. L’école sera bilingue, anglais et français.


Objectifs

• Interroger la question de la mémoire des gestes qui concourent à la fabrique de(s) histoire(s) d’un espace urbain. L’étude de cas portera sur le site Bouchayer-Viallet à Grenoble, lieu riche d’une histoire construite par strates dont les traces, hétérogènes, sont plus ou moins visibles soit qu’elles aient été occultées par reconstruction de bâtiments, soit qu’elles aient été transformées au cours de diverses phases de reconversion du lieu. En effet, principalement associé au Magasin des Horizons / Centre d’arts et de cultures, le site est aussi un ancien creuset stratégique du développement de l’hydroélectricité au début du XXe siècle et espace d’implantation de nombreuses entreprises, telles que Lustucru ou Cémoi. Plus souterraine, une période de squats artistiques d’une trentaine d’années inscrit aussi la mémoire du lieu dans des gestes plus alternatifs. Objet d’une reconversion en zone d’aménagement concerté pilotée par la ville de Grenoble, Bouchayer-Viallet est aujourd’hui destiné à devenir un éco-quartier.

• Générer des croisements interdisciplinaires par le partage et l’expérimentation d’outils et de pratiques de recherche universitaires et artistiques. Ces outils à l’interface des arts et des SHS ont pour visée de permettre l’élaboration d’une lecture sensible de l’espace urbain, et dans le même temps de rendre perceptible les différents gestes cristallisés dans la mémoire d’un lieu. Les artistes et chercheurs, réunis par binôme, travailleront aux croisements de leurs méthodes et rapports à la matérialité : dans quelle mesure la captation sonore telle que pratiquée par un artiste peut-elle enrichir la compréhension d’une ambiance urbaine à laquelle s’intéresse un historien de l’art et de l’architecture ? Comment révéler la dimension performative des pratiques de la documentation géographique (carnets) et dès lors dépasser leur stricte textualité ? Comment peut-on repenser les méthodes de l’historicité par le re-enactement de la mémoire des anciens ouvriers du site ?


Liste des intervenants aux ateliers et séminaires

Guillonne Balaguer (France) / Martial Chazallon (France) / Daria Lippi (Italie-France) / Erin Manning (Concordia University, Canada) / Brian Massumi (Université de Montréal, Canada) / Helen Paris (Curious theater company, Stanford University, États-Unis)* /Rebecca Schneider (Brown University, États-Unis) / Anne Volvey (Université d’Artois, France).

* À propos d'Helen Paris
Helen Paris est enseignante-chercheuse en Performance à l’Université Stanford aux États-Unis. Parmi ses publications on peut citer les ouvrages Proximity in Performance: Curious Intimacies, co-écrit avec Leslie Hill (Palgrave Macmillan, 2016), qui analyse le concept anthropologique de proxémie dans le contexte des études contemporaines de la performance, ainsi que Performance and Place, co-édité avec Leslie Hill (Palgrave Macmillan, 2006), qui explore les sites de performance contemporaine et la notion de lieu. Elle est également artiste en résidence à l’Université Canterbury Christ Church.
Artiste primée, elle est co-directrice artistique de la compagnie de performance Curious, produite par Artsadmin, Londres. De réputation internationale, la compagnie Curious se produit dans des salles et festivals de renom, tels que la compagnie Royal Shakespeare (2011), l’Olympiade culturelle (Jeux Olympiques, Londres, 2012), le Festival de Sydney et l’Opéra de Sydney (2013, 2005), le Festival d’Edimbourg et IFTR (2014). Depuis les années 1990,  la companie Curious se situe à l’avant-garde de l’expérimentation en performance contemporaine et en art vivant. Sa production compte plus d’une cinquantaine d'œuvres innovantes conçues in situ ou pour des salles de théâtre et des festivals. Les principales questions issues des Performance Studies que la compagnie explore se rapportent aux notions de proxémie, de lieu et de sciences biologiques. La compagnie Curious bénéficie du soutien appuyé d’organisations comme le Conseil des arts d’Angleterre, le British Council et le Welcome Trust pour la recherche biomédicale et les sciences humaines médicales.
Helen Paris a été sélectionnée lors de la campagne d'invitation annuelle d'accueil de scientifiques auprès des laboratoires et des composantes lancée par l'Université Grenoble Alpes. Accueillie par Gretchen Schiller, chorégraphe et professeur en arts de la scène à l'UMR LITT&ARTS, elle interviendra pendant un mois et demi, à partir de septembre 2017, en recherche (UMR LITT&ARTS) et en formation (UFR LLASIC).


Conférences publiques


Dans le cadre de l'école doctorale de printemps Arts in the Alps, la Maison de la création organise une série de conférences dans les domaines de l'architecture, des performances studies, de la sociologie ainsi que des arts et la géographie. Ouvertes au grand public, ces conférences auront lieu de 18h30 à 20h30, les 12, 13,1 4 juin 2017 dans les locaux du CNAC/Magasin des Horizons et le 15 juin 2017 à l'ESAD - École Supérieure d'Art et de Design. La réservation via ce formulaire est obligatoire.

— Lundi 12/06
Retours sur la Permanence architecturale qui s’est tenue entre janvier & avril 2017 au MAGASIN des horizons
Conférence des architectes NA + SILO, Grenoble

— Mardi 13/06
Des gestes qui prolongent une main : Tiens la, Tiens la, Tiens la !
Conférence de Rebecca Schneider, professeur de Performance Studies de Université Brown, États-Unis

— Mercredi 14/06
Habiter, participer ?
Conférence d'Anthony Pecqueux, chargé de recherche CNRS, sociologue du laboratoire AAU, équipe CRESSON, ENSAG (École nationale supérieure d'architecture de Grenoble)

— Jeudi 15 juin
Replacer les glissements de terrain entre art et géographie dans l'esthétique du savoir
Conférence d'Anne Volvey, professeure à l'Université d'Artois et Anne-Laure Amilhat Szary, professeure à l'Université Grenoble Alpes, membre de l’Institut Universitaire de France


Partenaires

UMR LITT&ARTS, CRESSON (UMR 1563 AAU, ENSAG), LIDILEM, PACTE, LARHRA, École Supérieure d’Art et Design • Grenoble • Valence, Magasin des Horizons/Centre d’arts et de cultures, Centre de développement chorégraphique Le Pacifique, CCN2 - Centre chorégraphique national, Maison des habitants de Bouchayer-Viallet.
  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9