Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Newsletter > De surcroît


  • Version PDF

L'UMR Litt&Arts fourmille de projets !

Mis à jour le 10 avril 2018

Et elle est inspirée... Découvrez en quelques mots ceux qui viennent d'être retenus lors d'un appel à projets en lien avec les Humanités numériques.

La Maison des Sciences de l'Homme Alpes et le Programme Démarre SHS ! (l’un des cinq axes du projet Data Institute financé dans le cadre de l’IDEX Grenoble) ont lancé un Appel à Projets / Appel à appui Ponctuel conjoint 2018 en lien avec les Humanités numériques et les sciences des données des SHS, correspondant aux orientations respectives des deux entités. L’objectif de cet appel commun était d’offrir un premier soutien à des projets émergents, éventuellement dans le but de disposer d’une base suffisante pour répondre à des appels à projets de plus grande envergure financière. Il s’adressait donc prioritairement aux projets de recherche ne disposant pas d’autres formes de financement et d’appui technique et scientifique. Cet AAP 2018 était ouvert à tous les enseignants, chercheurs, doctorants, post-doctorants et ingénieurs des laboratoires et équipes de recherche en Lettres, Langues, Sciences Humaines et Sociales du site grenoblois.

Sept projets portés par l'UMR Litt&Arts ont été retenus par le Programme Démarre SHS ! En voici quelques mots :

La Réticence
- Brigitte Combe
Jean-Philippe Toussaint – écrivain, cinéaste et plasticien belge de langue française, publié aux Éditions de Minuit, traduit en une vingtaine de langues et internationalement reconnu – a confié les brouillons (tapuscrit avec annotation manuscrite abondante) d’un de ses romans, La Réticence (Minuit, 1991), à l’UMR Litt&Arts / UGA, afin de mener à bien leur numérisation, leur transcription et leur étude. Il s'agit là d'un fonds d'un grand intérêt pour les études littéraires et génétiques dans la mesure où se trouvent réunis la totalité des documents préparatoires du roman, depuis les premières notes jusqu'aux épreuves et correspondances avec l'éditeur. L'objectif entre avril et octobre est de créer un site dédié permettant de visualiser les pages transcrites, d'effectuer des recherches ou des regroupements grâce aux métadonnées qui ont été élaborées au cours de la phase d'inventaire du fonds d'archives.

Une édition numérique des Cahiers d’Henri de Régnier - Bernard Roukhomovsky
Dans un contexte marqué par un regain de vitalité des travaux consacrés à celui qui fut, de son vivant, l’une des figures les plus en vue du mouvement symboliste et de la Belle Époque, le projet d’une édition numérique de ses cahiers et carnets vise à mettre cette ressource à la libre disposition du public – et spécifiquement des chercheurs (historiens, généticiens, poéticiens, spécialistes de l’auteur et/ou de la période, de l’écriture pour soi et/ou de soi, etc.). La méthodologie retenue consistera à associer le travail éditorial avec une réflexion pluridisciplinaire (aspects philologiques, littéraires, technologiques, etc.) destinée à l’orienter et susceptible de s’en nourrir en retour. Sont notamment déjà en cours l'inventaire détaillé du corpus et sa numérisation, ainsi que la mise au point de la plateforme de transcription, avec pour objectif une mise en ligne intégrale au 4e trimestre 2024.

Hébergement des manuscrits de Stendhal - Anne Garcia Fernandez
Le projet Manuscrit de Stendhal consiste en une base documentaire CLELIA (Corpus Littéraire et Linguistique assisté par des outils d’Informatique Avancée), mise en ligne depuis novembre 2009 et toujours en cours d’enrichissement. Accueilli par la MSH-Alpes depuis lors, le site des manuscrits de Stendhal prend son envol et va être transféré sur les serveurs du CDP Démarre SHS ! obtenus auprès de la TGIR Huma-Num.

Transcription et exploitation des conférences de Benoîte Groult - Elisabeth Greslou
Le projet TREC-BG (Transcription et exploitation des conférences de Benoîte Groult) s’inscrit dans le prolongement du projet Numec de transcription contributive des manuscrits de Mon Évasion de Benoîte Groult. Mené en partenariat avec le laboratoire CIRPaLL (université d’Angers) en la personne de Cécile Meynard, il portera sur un nouveau fonds de manuscrits, des conférences de Benoîte Groult pour l’essentiel inédites. Le financement du CDP Démarre SHS ! permettra non seulement ce travail en collaboration, mais l’organisation de deux workshops autour des outils développés ou à créer dans le cadre du projet.

L'Aristophane de Dom Lobineau - Malika Bastin
Le projet Dom Lobineau a pour objectif l’édition numérique d’un manuscrit inédit de la toute première traduction française complète du théâtre d’Aristophane, composée entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe par l'historien bénédictin Guy Alexis Lobineau. Jusqu’alors, on pensait que la première traduction française complète datait de 1784 : cette découverte fait remonter d’un siècle la date de l’Aristophane français, bouleversant tout un pan de l’histoire du théâtre et de la réception du comique grec. Il s’inscrit dans une dynamique interdisciplinaire de valorisation de la culture et du patrimoine dans leur extension historique et littéraire avec pour objectif la production d’une édition numérique ; il est centré sur la production, l’exploitation et l’exposition de données numériques à ce jour inaccessibles et d’une valeur considérable en SHS, puisqu’il intéresse aussi bien les historiens modernistes que les historiens du théâtre et les philologues. D'ici juin l'intégralité devrait être encodé et mise en ligne, avec une amélioration de l’interface de consultation entre septembre et novembre.

Nommer les arbres au Moyen Âge - Fleur Vigneron
Une équipe se propose d’établir le lexique en ligne (recensement complet des mots du texte) du Livre des prouffitz champestres et ruraulx de Pietro de’ Crescenzi (XIVe s.), considéré comme le restaurateur de l'agriculture au XIIIe siècle. Ce traité présente nombre de lemmes (unité lexicale pouvant constituer une entrée de dictionnaire) non encore enregistrés dans la base du DMF (Dictionnaire du Moyen Français). Les moyens utilisés seraient l’outil LGeRM créé par l’ATILF-CNRS. Le projet d'ensemble ne serait pas seulement le recensement du lexique de Pietro de’ Crescenzi, mais viserait à proposer, à terme, une plateforme de l’agronomie médiévale (bibliographies, lexique, corpus de textes...). Les moyens numériques sont susceptibles de mettre en valeur les études lexicales et de favoriser une exploitation nouvelle. Le financement du CDP Démarre SHS ! pourrait permettre la création d’un site pour exposer le lexique de Pietro de’ Crescenzi, dans lequel une navigation par graphe aurait l’intérêt de mettre en relief les mots qui déploient une synonymie, et plus particulièrement les synonymes des noms des arbres.

État de l’art des lieux de gestion de multiples projets numériques - Arnaud Bey
Le projet d’état de l’art des lieux de gestion de multiples projets numériques vise à recueillir des pratiques et méthodologies mises en oeuvres dans d’autres structures, qui, à l’instar d'ELAN (l'équipe Littératures, Arts et Numérique de Litt&Arts), font face à des multiples demandes d’accompagnement de projets. Le financement du CDP Démarre SHS ! servira à financer des déplacements et participation à des évènements permettant la mise en commun et des échanges autour de cette problématique.
  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9