Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Newsletter > De surcroît


  • Version PDF

La thèse CIFRE en un mot

Mis à jour le 8 septembre 2017

La thèse CIFRE, ou l'incursion des doctorants dans le monde de l'entreprise ! L'exemple d'Audrey Dominguez, doctorante à LITT&ARTS, qui étudie le pouvoir des plantes avec une herboristerie.

Une thèse CIFRE (convention industrielle de formation par la recherche) se caractérise par la collaboration entre un laboratoire de recherche et une entreprise. Elle est validée et subventionnée par l'Association Nationale de la Recherche et de la Technologie.

LITT&ARTS peut accueillir ce type de thèse, ce qui lui permet d'établir un lien entre l'étude des lettres et l'entreprise. Cela amène un nouveau regard sur le monde actuel et une réflexion sur la place et la valeur de la littérature, ainsi que celles d'autres discours, écrits ou oraux. Cela tend à l'actualisation des textes et des méthodes analytiques qui intéressent les entreprises de plus en plus disposées à soutenir les projets de recherches et d'innovation. Ces projets constituent en effet une source d'inspiration, proposent des idées développées avec soin et rigueur. La littérature, et plus généralement les sciences de l'imaginaire, peuvent accompagner les entreprises dans leur processus de création de biens ou de services, et contribuer au développement d'une marque grâce aux connaissances sur les mythes et les constructions des récits. Il faut savoir que les entreprises utilisent les méthodes du storytelling pour la valorisation de leur marque, mais aussi dans le cadre du management.

C'est ainsi qu'Audrey Dominguez, doctorante en sciences de l'imaginaire, a débuté en janvier 2017 une thèse CIFRE, provisoirement intitulée « Le pouvoir des plantes », sous la direction de Fleur Vigneron (ISA). Dans le cadre de sa collaboration avec l'herboristerie « Au Temps des Fées » à Grenoble, des recherches sur les vertus des plantes médicinales, ainsi que sur leurs mythes, sont mises en place afin de développer de nouvelles gammes de tisanes. Ces recherches ont aussi pour but d'établir une comparaison entre les vertus anciennes des plantes et les propriétés actuellement reconnues, et ainsi de savoir si des emplois traditionnels ont été délaissés ou si l'on se situe bien dans une continuité de la transmission des savoirs. En outre, ces analyses dépassent les critères botaniques pour approfondir l’imaginaire des plantes.

La thèse CIFRE permet de penser autrement la recherche, notamment grâce à son application, plus ou moins directe, dans une entreprise. Elle favorise également la constitution d'un réseau avec des personnes de différentes professions dont les témoignages offrent de nouvelles perspectives sur les lettres, leurs usages, ainsi que sur la contribution des institutions universitaires. Elle propose d'envisager de nouvelles pratiques possibles de la littérature et de la recherche et, en quelque sorte, d'« ouvrir les fenêtres », pour reprendre une expression de Philippe Walter (ancien directeur du CRI, Centre de Recherche sur l'Imaginaire), lors du colloque de décembre 2016 organisé à l'occasion des 50 ans du CRI.
  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9