Contenu

[ Université Grenoble Alpes ]

LITT&ARTS LITT&ARTS

Accueil > Événements > Newsletter > De surcroît


  • Version PDF

Litt&Arts à Oxford

Mis à jour le 7 décembre 2018

Le bruit court que Litt&Arts et l'Université d'Oxford envisageraient des collaborations dans le domaine des humanités numériques... on vous en parle !

L’Université Grenoble Alpes a signé en janvier 2018 un accord-cadre de partenariat avec l’Université d’Oxford. Les deux grandes institutions collaborent depuis plusieurs années déjà dans le cadre de projets d’envergure (en physique, chimie et ingénierie notamment) et de projets H2020 (principalement en informatique et santé).

En octobre, une délégation grenobloise s’est rendue à Oxford afin de conforter les intérêts mutuels de collaboration et d’initier de futurs projets communs. Des représentants des SHS étaient présents, l’objectif étant de développer les collaborations dans ce domaine. Elisabeth Greslou, représentante de l’UMR Litt&Arts (équipe ELAN) et, plus largement, des humanités numériques au sein de l’UGA, a rencontré Pitt Willcox, responsable du Centre for Digital Scholarship à la Bodleian Libraries pour envisager des actions communes dans ce domaine porteur que sont les humanités numériques.

Des membres de Litt&Arts avaient eu l’occasion d’échanger avec Philipp Bullock, directeur du laboratoire TORCH (The Oxford Research Center in the Humanities) lors de sa venue à Grenoble le 27 avril, à l’invitation du pôle de recherche SHS. Gretchen Schiller a depuis développé des projets avec TORCH dans le cadre de l’IDEX CDP Performance Lab. [À noter que Derek McCormack (Professor of Cultural Geography) sera à Grenoble en décembre dans ce cadre-là.] Malika Bastin travaille quant à elle avec l'APGRD (Archive of Performances of Greek and Roman Drama) sur un projet intitulé « Translating Ancient Drama » qui porte sur l'histoire des traductions du théâtre antique. Elle a également un projet sur les Archives du théâtre qui sera développé à la MaCI (Maison de la Création et de l’Innovation de l’UGA) et qui ambitionne d'être un « projet miroir » de l'APGRD. Elle participera le 14 décembre prochain à l'International Conference on Translating Greek Tragedy in XVIth c. Europe et sera professeure invitée à Oxford d'avril à juillet 2019 pour développer ces deux projets.

Cet accord de partenariat s’accompagne, bien entendu, de possibilités de financements aussi bien du côté d’Oxford – qui souhaite renforcer les liens avec les universités européennes afin de contrer un probable impact du Brexit – que du côté de l’IDEX grenoblois.
  • Version PDF

Litt&Arts - Université Grenoble Alpes
CS 40700 - 38058 Grenoble cedex 9