Aller au contenu principal

Actualité de l'Orientalisme

Séminaire / Centre ISA, L'imaginaire des langues, Recherche

Le 30 novembre 2023

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Dans cette séance 3 du séminaire “L'imaginaire des langues” du centre ISA, Ridha Boulaâbi (UGA, Litt&Arts) et Myriam Geiser (discutante, UGA, ILCEA4) aborderont la question de l’orientalisme.

Depuis la parution de L’Orientalisme d’Edward Saïd en 1978, c’est tout un champ discursif interdisciplinaire qui s’est constitué autour d’une lecture renouvelée de l’héritage impérial et colonial de l’Occident. À partir de cette nouvelle approche, se sont développées, entre autres, les théories postcoloniales, les subaltern studies, les gender studies, les gay and queer studies, les études décoloniales et intersectionnelles.

En se fondant sur la littérature francophone maghrébine du XXIe siècle, cette étude se propose de retracer les contours d’un discours postcolonial romanesque, narratif et fictionnel. Il s’agit de montrer comment les formes littéraires, les stratégies d'écriture, les postures auctoriales dialoguent en profondeur avec les théories citées plus haut, comment l’invention de formes hybrides met à l’épreuve le canon littéraire occidental et les théories postcoloniales elles-mêmes. Paradoxalement, cette appropriation littéraire des études postcoloniales se caractérise par une relecture des orientalistes, par un retour à la fois critique et bienveillant des différents orientalismes.

Orientalism writes back! Telle est la piste proposée. L’orientalisme, de retour (mais a-t-il vraiment disparu des radars académiques ?) répond aux préoccupations et aux urgences des sociétés occidentales et postcoloniales contemporaines, à partir de la francophonie littéraire. Reste à savoir de quel orientalisme on parle exactement, et sous quelles formes ce même orientalisme fait son retour. Autrement dit, qu’est-ce qu’on garde de l’orientalisme, après sa déconstruction en règle par les travaux de Saïd et les études postcoloniales ? S’agit-il de le réhabiliter ? Pas véritablement. Il s’agit plutôt d’élargir la matière orientaliste déjà connue en exhumant des archives, des expériences et des parcours inédits, des figures peu connus, relevant des orientalismes de la marge, laissés de côté par Saïd. Autrement dit, il s’agit, au fond, d’établir un nouvel inventaire de l’orientalisme dans sa complexité et de le replacer, une fois déconstruit et reconstruit à partir de sa pluralité, son hétérogénéité et ses contradictions, dans de nouveaux contextes contemporains.

En pratique

Séance organisée en présentiel et à distance.
Pour participer en ligne :
Lien Zoom
– ID de réunion : 918 0226 1473
– Code secret : 346350

Date

Le 30 novembre 2023
Complément date

10h30 - 12h30

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Complément lieu

Bâtiment Stendhal
Salle des Actes (aile Z, RdC)

Contacts

martina.boliciatuniv-grenoble-alpes.fr (Martina Bolici)
filippo.fonioatuniv-grenoble-alpes.fr (Filippo Fonio)
chiara.zambelliatuniv-grenoble-alpes.fr (Chiara Zambelli)

En savoir +

Publié le 28 novembre 2023

Mis à jour le 13 décembre 2023