SéminaireRecherche

Du journal des îles Borromées au Parfum des îles Borromées (un cas d'étude)

le 23 mars 2021
18h00 - 19h30
Cinquième séance du séminaire CHARNIÈRES avec l'intervention de Élodie Dufour (docteure associée à l'UMR Litt&Arts).
C’est par réécritures successives que quelques notes de voyage, griffonnées sur le vif, deviennent d’abord des récits de souvenirs, puis l’ébauche d’une nouvelle à la première personne, avant d’aboutir à un roman à la troisième personne. De la sorte, les mutations génétiques du Parfum des îles Borromées (1895-1923) de René Boylesve accompagnent ses mutations génériques de manière indissociable. C’est cette intrication de deux préoccupations – génétiques et génériques – que l’on interrogera, en mettant au jour le processus de « dépersonnalisation » qui est à l’œuvre : écrire, pour l’écrivain néo-classique qu’est Boylesve, n’est-ce pas nécessairement se déprendre du texte germé au plus intime, afin de l’offrir au monde ? N’est-ce pas transformer l’effluve individuelle en parfum universel ?

Localisation

À distance
Mis à jour le 22 avril 2021