Aller au contenu principal

Séminaire doctoral – Penser le Moyen Âge aujourd'hui – 2019-2020 (4)

Séminaire / Recherche

Le 22 janvier 2020

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

À l'occasion de cette nouvelle séance, les doctorant·es médiévistes de l'UGA accueilleront Marielle Devlaeminck (doctorante en littérature médiévale, Litt&Arts) pour une conférence intitulée « Ésotérisme et dérives sectaires : à qui profite le Moyen Âge ? ».

On a coutume de penser que les spiritualités ésotériques sont une mode nouvelle, à l’avant-garde, réservées à un seul petit nombre d’initiés. Or le « New Age » est en réalité une invention désormais ancienne du XIXe siècle, prenant ses racines dans une peur inspirée par de grandes nouveautés scientifiques et technologiques qui paraissent inexplicables aux yeux du grand public. La science est, en effet, encore affaire de spécialistes et peu valorisée à un cercle plus large. Ces courants spiritualistes du XIXe siècle choisissent d’expliquer autrement ces nouveaux phénomènes que sont, par exemple, l’électricité. Pour ce faire, ils en appellent à des forces invisibles, Dieu, l’alchimie, ou, plus simplement, le savoir ancien. Et quelle meilleure période pour incarner cet ancien monde plein d’une sagesse perdue que le Moyen Âge ? Dès lors, les savoirs médiévaux, leurs codes de représentation picturale ou théâtrale, leur vision du monde, enfin, sont récupérés par ces chantres d’un nouvel ésotérisme. C’est de ce courant du XIXe siècle que nous sommes aujourd’hui les héritiers.

Cette conférence se propose d’évoquer les doctrines ésotériques du XIXe siècle à nos jours en les confrontant aux sources médiévales dont elles prétendent s’inspirer, et d’étudier quelques cas extrêmes de dérives sectaires contemporaines issues de ces doctrines.

——
Qu’est-ce qu’être un jeune chercheur ou une jeune chercheuse médiéviste aujourd’hui ? Quels outils sont les leurs ? Quelles démarches les guident ? De quels travaux sont-ils les héritiers·ères ? Depuis 2017, les doctorant · e · s médiévistes de Grenoble tâchent de réunir historien·ne·s, historien·ne·s de l’art, philosophes et littéraires de l’université de Grenoble autour de cet objet commun qu’est le Moyen Âge. Ils s'intéressent autant à la période que qu'ils travaillent toutes et tous qu’à leurs pratiques de recherches, avec la conviction que la mise en commun de leurs savoirs, de leurs sources et de leurs méthodes de travail ne peut qu’être bénéfique.

> Retrouvez plus d'informations sur MAiGRE (Moyen âge interdisciplinaire à Grenoble), le carnet fédérant les recherches menées par les spécialistes du Moyen Âge issus de diverses disciplines travaillant dans les laboratoires de l’Université Grenoble Alpes.

Date

Le 22 janvier 2020
Complément date
17h30 - 19h30

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Complément lieu
Bâtiment Stendhal
Salle B 325

Sur le web

Publié le 5 janvier 2021

Mis à jour le 5 janvier 2021