SéminaireRecherche

Séminaire – Territoires et frontières en littérature de jeunesse – 2018-2019 (3)

le 14 février 2019
15h30 - 17h30
Ce séminaire inter-laboratoires regroupe des chercheurs provenant de l’ILCEA4 et de Litt&Arts autour des questions de territorialités et de limites dans la littérature de jeunesse française et internationale.

Cette troisième séance est consacrée à la cruauté et au sacrifice d’enfants en littérature de jeunesse.


Avec la participation de :
 
Aliette Lauginie (Université Grenoble Alpes), « Récit du conte du Genévrier des frères Grimm »
Le conte du genévrier, collecté par les frères Grimm, raconte comment la violence d'une marâtre est réduite à néant par la compassion de sa fille pour l'enfant-victime. Ainsi, la tension entre la mort et la vie se vit à travers deux archétypes de femmes, la sorcière et l'enchanteresse.

Natacha Rimasson-Fertin (ILCEA4, Université Grenoble Alpes), « Les Contes des frères Grimm : des “Contes cruels” ? »

Mathilde Mougin (Litt&Arts, Université Grenoble Alpes), « Lecture de trois réécritures de contes dans Le Magicien d'Oz, Quelques minutes après minuit et Reckless »
Du prince éperdument amoureux d’une bergère à la sorcière de Hansel et Gretel, les figures archétypales des contes constituent un riche fonds culturel et une matière propice aux réécritures. Nous en prendrons trois pour objet d'étude. Ces petites histoires cruelles, enchâssées dans la narration de romans de jeunesse, jouent sur différents régimes de la peur. Nous proposerons d’interroger le plaisir éprouvé à leur lecture, leur portée édifiante mais aussi ce qui reste non résolu à la fin des récits et ne dissipe pas entièrement l’angoisse.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Salle F315
Bâtiment Stendhal
Mis à jour le 15 décembre 2020