Cet ouvrage s’intéresse à la fois aux enjeux propres à la liaison des scènes et propose, plus généralement, une théorie du « montage » dramatique auquel le dramaturge se livre pour donner à la fiction une forme visuelle et spécifiquemenu théâtrale.
Aux alentours de 1640, l’art de faire se rencontrer les personnages sur le plateau en un certain ordre pour raconter une histoire, ce qu’on nomme la composition dramatique, est révolutionné, en France, par l’instauration de la règle de la liaison des scènes : à l’intérieur d’un acte, un personnage au moins doit être commun à deux scènes successives. Cette règle a totalement et durablement changé l’aspect des pièces de théâtre : une esthétique de la continuité détrône l’esthétique de la discontinuité qui prévalait jusqu’alors.

Comment fait-on pour écrire une pièce de théâtre dans l’un et l’autre cas ? Comment cette révolution s’est-elle déroulée et quelles en ont été les origines et les conséquences ?

Infos +

compositiondramatique_douguet_couv.jpg
Auteur Marc Douguet
Éditeur Droz
Date de parution 6 décembre 2022
ISBN 9782600063944
Nombre de pages 520

> Consulter la table des matières