Ce numéro 17 de la revue en ligne Arts et Savoirs est consacré aux recueils de lettres dont la vocation didactique explique en partie leur succès.
Pourquoi lisait-on des recueils de lettres sous l’Ancien Régime ? Ces livres et ouvrages manuscrits, dont la composition est rarement chronologique et qui rassemblent des textes parfois inauthentiques, obéissent à une logique bien différente de celle que l’on pourrait attendre d’une correspondance publiée. Le présent numéro montre que leur vocation didactique explique en partie leur succès auprès du lectorat de l’époque. Érudition humaniste, épistolographie et histoire sont les trois domaines du savoir dont les huit contributrices et contributeurs examinent l’empreinte dans des recueils épistolaires datés du XVIe et du XVIIe siècles. Leurs approches, situées au plus près de la matérialité des textes étudiés, met au jour les connaissances et les représentations mobilisées par ces ouvrages dans l’optique de leur trouver un ordre, une unité et un sens.

Infos +

revue-artsetsavoirs_couv.jpg
Auteures Suzanne Duval et Cécile Lignereux (dir.)
Éditeur LISAA
Date de parution 15 juin 2022

Consulter en ligne