Cet ouvrage collectif, issu du colloque organisé à l'université Stendhal de Grenoble en juin 2014, a pour ambition d’aborder quelques aspects des nouvelles questions qui se posent aujourd’hui aux acteurs du patrimoine à l’ère du numérique.
Cet ouvrage collectif a pour ambition d’aborder quelques aspects des nouvelles questions qui se posent aujourd’hui aux acteurs du patrimoine à l’ère du numérique. En effet, dans ce contexte non seulement nouveau mais qui évolue constamment, la définition même du patrimoine s’enrichit et devient plus complexe, intégrant de nouveaux objets : on parle depuis plusieurs années déjà de patrimoine immatériel ou de patrimoine vivant, et il existe désormais des patrimoines nativement numériques, par nature fragiles et évanescents : pour tenter de constituer, conserver, rendre accessible, visible et compréhensible ce patrimoine sans cesse enrichi, les humanités ont un rôle fondamental, à la fois culturel, scientifique, pédagogique, de référencement, de structuration, d’interaction et d’enrichissement. Par le biais de textes portant sur des réflexions théoriques mais présentant aussi des projets, le présent ouvrage vise aussi à montrer à quel point le dialogue est fondamental entre les différents acteurs pour permettre le succès de la numérisation et de la valorisation de ce patrimoine.

Infos +

Auteur(s) Cécile Meynard, Thomas Lebarbé et Sandra Costa (dir.)
Éditeur éditions des archives contemporaines
Date de parution 15 décembre 2020
ISBN  9782813003843

>Consulter l'ouvrage en ligne