Ce numéro 53 de la revue Slavica Occitania explore les formes et la diversité des primitivismes russes, ses phases historiques et ses relations avec les modes artistiques européennes.
Les peintures de Mikhaïl Vroubel, Nikolaï Goumiliev, Marie Vassilieff, ainsi que les écrits de Sergueï Aksakov et d'Andreï Biély sont examinés.

Slavica Occitania est une revue semestrielle de slavistique fondée en 1995 à l’université de Toulouse - Le Mirail. Elle est publiée sous la responsabilité scientifique du laboratoire EA 4152 « Lettres, Langages et Arts » (LLA-CREATIS). L’orientation de la revue est à la fois comparatiste et pluridisciplinaire ; il s’agit d’explorer à travers des numéros spéciaux thématiques aussi bien dans le temps que dans l’espace les rapports du monde slave avec l’extérieur afin de mieux mettre en valeur la spécificité de celui-ci à travers ces éclairages multiples et contradictoires.

Infos +

revue-slavicaoccitania53_couv.jpg
Auteures Claire Gheerardyn et Delphine Rumeau (éds)
Éditeur Université Toulouse 2 (EA LLA-CRÉATIS)
Date de parution 14 octobre 2021
ISBN 9791093090115
Nombre de pages 432
Format 16 x 24 cm

Sommaire

Claire Gheerardyn et Delphine Rumeau – Introduction
Claire Gheerardyn – Le primitif comme catégorie existentielle. Autobiographies et biographies de quelques peintres primitivistes russes
Anastasia Kozyreva – L’inspiration « primitive » dans l’œuvre de Mikhaïl Vroubel
Christophe Imbert – Les primitifs de Nikolaï Goumiliev. Autour d’un diptyque
Tatiana Victoroff – Visages de Russie. Boris Grigoriev et Ivan Bounine
Émilien Sermier – Le Sacre du primitif. Musiques russes et imaginaires littéraires : Cendrars, Cocteau, Ramuz, Rivière
Jehanne Denogent – Portrait de famille. Les Poupées de Marie Vassilieff et le Primitivisme
Virginie Tellier – Les formes du primitif dans Une chronique de famille de Sergueï Aksakov (1856)
Delphine Rumeau – Primitif américain et primitivisme russe. Deux cas de réception (Longfellow, Whitman)
Liliya Dyachenko-Escalle – Langage primitif et identité nationale dans La Colombe d’argent d’Andreï Biély : Étude de sources et modèles français et allemands
Daria Sinichkina – Le phénomène des « poètes-pépites » dans les années 1900-1910 : Nikolaï Kliouev et la construction d’une identité primitive
Michael Kunichika – « Et tu glorifies la tendre bergère ». Velimir Khlebnikov, ou l’invention d’un primitivisme pastoral
Pierre-Yves Boissau – Le primitif et la Révolution russe : Nous de Zamiatine ou le désir primaire contre l’utopie sociale

Résumés des articles
Abstracts
Notices sur les auteurs
Notes de lecture