Le dossier du numéro 269 (1er trimestre 2016) de la Revue d'Histoire du Théâtre, coordonné par Estelle Doudet (composante ISA) et Martial Poirson, est consacré à l'étude de l'obscène au théâtre.
Faire l’étude de l’obscène est l’occasion de penser le rapport ambivalent du théâtre à ce qui est non visible et non dicible dans une société. Tel est le pari de ce numéro dirigé par Estelle Doudet et Martial Poirson : sexualité, scatologie, comportements jugés inconvenants ou déviants trouveraient dans le dispositif théâtral une forme ambiguë de mise en avant, voire de convenance.

Ce dossier écrit l’histoire du seuil d’intolérance à certaines pratiques scéniques et langagières à travers une réflexion allant de l’émergence de cette catégorie esthétique et idéologique à sa revendication artistique et politique. Il interroge les conditions d’émergence et le devenir d’un théâtre  dont l’ambition est de mettre en cause les normes morales.

La partie varia présente un article de Christian Delmas sur les décors de L’École des femmes de Molière, des recensions d’ouvrages et un appel de notre revue pour une étude des coulisses théâtrales.

Infos +

Auteurs Estelle Doudet et Martial Poirson (dir.)
Éditeur Société d'Histoire du Théâtre
Date de parution 1 mars 2016
Nombre de pages 180