Novella
Cette autofiction décrit l’expérience de dédoublement et de mise en danger de l’identité, offerte au risque de l’autre, que constitue la création artistique doublée de l’expérience de la traduction. Par le biais de la fiction, l’œuvre explore la relation complexe entre autrice et traductrice, dans un récit à la tonalité discrètement fantastique.
Autrice canadienne en résidence à Grenoble pour quelques mois, Lila se voit commander une œuvre de fiction, destinée à être traduite par une personnalité locale, Laura Leblanc.

Réflexion, par le biais de la fiction, sur l’activité de création et sur l’activité de traduction qui l’accompagne, le texte de Lisa Moore, que l'on peut qualifier d’autofiction, met en relation l’expérience du voyage et du séjour à l’étranger et l’expérience de la traduction, telle qu’elle peut être vécue par une autrice, en particulier quand elle ne connaît pas la langue dans laquelle son œuvre est traduite. Il s’agit d’une expérience de mise en danger et de déséquilibre, nécessaire pour rencontrer et découvrir l’Autre, et finalement se retrouver, augmentée, enrichie. Une expérience de l’Unheimlich, selon l’expression freudienne, qui se dit aussi, dans cet ouvrage, à travers les pullulantes figures du double et la tonalité discrètement fantastique de certaines pages.

Lisa Moore, chercheure canadienne, a été invitée par l'UMR Litt&Arts au sein du CDP Performance Lab, dans le cadre de la Campagne RH 2019 chercheur·es invité·es. Des membres de l'UMR Litt&Arts ont d'ailleurs participé à cet ouvrage : Lise Dumasy pour la traduction ; Lise Dumasy et Gretchen Schiller pour l'introduction.

Infos +

traduction_moore-dumasy_couv.jpg
Auteure Lisa Moore
Éditeur UGA Éditions
Date de parution 13 janvier 2022
ISBN 9782377473069
Nombre de pages 136
Format 12 x 18 cm