SoutenanceRecherche

Soutenance de Claire Augé – Lettres et arts spécialité Didactique de la littérature

le 20 novembre 2020
14h00
Jeu de rôle et "cercles de personnage" : l'immersion fictionnelle pour engager dans la lecture de l’œuvre racinienne en lycée général aujourd'hui
Résumé
« Le jeu est le refoulé des études littéraires », écrit Michel Picard en 1986. À la suite de cette remarque, nous souhaitons envisager, dans une démarche didactique, l’articulation du jeu et de la lecture d’une œuvre patrimoniale complexe en cours de français. Il s’agit de (ré)concilier la sphère ludologique et la sphère didactique de la littérature en proposant un dispositif de lecture qui permette à tous les lecteurs, et même les plus faibles, de lycée général, de lire une tragédie racinienne. Nous défendons la thèse que le jeu de rôle explicite, au sein de la classe, le jeu de la lecture, à la fois intime et social, faisant alors apparaître, autour d’un texte scolaire, obligatoire et difficile, un véritable plaisir de la lecture partagé entre pairs. Il nous semble voir là une piste, dans le prolongement de la recherche didactique et des travaux sur le sujet-lecteur, pour motiver la lecture d’œuvres patrimoniales. Tout d’abord, nous définissons l’immersion fictionnelle, source de plaisir commune à la lecture et au jeu de rôle. Puis, nous avons observé comment la question de la motivation a été envisagée au sein de la didactique de la littérature pour engager les élèves tout en considérant l’œuvre patrimoniale comme un objet d’enseignement. Enfin, nous avons pensé précisément le jeu de rôle comme point de rencontre entre la ludologie et les études littéraires. Notre attention s’est portée sur la lecture des tragédies raciniennes en classe, œuvres au statut en partie éminemment scolaire qui sont difficiles et éloignées des jeunes lycéens. Ensuite, nous présentons un dispositif de lecture qui modifie en profondeur le cheminement de la lecture, associant la tragédie classique à une partie de jeu de rôle : la lecture devient collaborative entre pairs, réunis en « cercles de personnage »

Nos travaux présentent les résultats d’une recherche exploratoire menée dans quatre classes de lycée général. Nous formulons l’hypothèse qu’un tel dispositif ludique permet non seulement de motiver la lecture auprès de tous les lycéens, même les non-lecteurs, mais leur donne aussi la possibilité de s’approprier personnellement le texte au sein de la collectivité de la classe tout en développant des compétences.

Composition du jury
  • Jean-François MASSOL (Professeur émérite, Université Grenoble Alpes, Directeur de thèse)
  • Magali BRUNEL (Maître de conférences HDR, Université Côte d'Azur, Co-Directrice de thèse)
  • Brigitte LOUICHON (Professeure, Université de Montpellier, Rapporteuse)
  • Jean-Charles CHABANNE (Professeur, ENS Lyon, Rapporteur)
  • Christine NOILLE-CLAUZADE (Professeure, Sorbonne Université, Examinatrice)
  • Isabelle DE PERETTI (Professeure, Université de Lille, Examinatrice)

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Bâtiment Stendhal
Petite Salle des Colloques
Mis à jour le 7 avril 2021