Aller au contenu principal

Incarner l'agentivité épistémique pour déployer les savoirs situés

Journée d'étude / Doctorants et doctorantes

Le 15 décembre 2023

À distance, Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Cette journée d’étude, co-organisée avec l'IPhiG, prend pour objet l’aspect sensible du concept d’agentivité épistémique, à travers un atelier pratique et des conférences interdisciplinaires faisant dialoguer philosophie, arts de la scène et sciences de l’éducation.

L’agentivité épistémique désigne notre capacité à utiliser, générer et communiquer du savoir. Ce concept s’inscrit dans les recherches sur les injustices épistémiques pour lesquelles la construction du savoir à travers des rapports sociaux fait émerger des injustices, notamment la restriction de l’agentivité épistémique des groupes non-dominants.

Nous nous demanderons comment incarner cette agentivité pour la situer dans un contexte à la fois sensible et social : quel est, par contraste avec celui de la raison historiquement survalorisé, le rôle du corps (sensibilité, action et gestes) dans la manière dont nous signifions nos expériences individuelles et collectives et donc nous mobilisons, produisons et transmettons de la connaissance ? Ce questionnement s’articulera selon trois axes : (1) cognition incarnée, esthétique et arts de la scène ; (2) épistémologie et justice sociale ; (3) éducation et justice sociale. Les enjeux relatifs à une telle mise en corps de la connaissance sont notamment les suivants : comment intégrer la diversité des corps dans le partage du savoir ? Comment les corps contribuent-ils à améliorer notre compréhension des mécanismes implicites de l’oppression ?

Programme

Matinée : MaCI, Live Arts Lab
— 8h30
Accueil

— 9h00
Introduction par Marlène Jouan (UGA, IPhiG) et Camille Zimmermann (UGA / UQAM, Litt&Arts)

— 9h15
Atelier « Corps pensants » animé par Lise Landrin (Université du Luxembourg, PACTE et Compagnie Ru’elles) et Claudia Lerma Casa (Universitat de Valencia, Espagne et Compagnie Ru’elles)

Pause

— 12h00
Sensation, Performance et Connaissance. S’approprier une construction sociale du sensible. Camille Zimmermann (UGA / UQAM, Litt&Arts)

Après-midi : MSH, Amphithéâtre
— 14h15
Le philosophe et la sage-femme. Laura Fanouillet (UGA, Litt&Arts, FED 4269, PerformanceLab)

— 15h00
Gestes et formes de vie. Pour une esthétique de la relation. Barbara Formis (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Institut ACTE, Laboratoire du Geste)

Pause

— 16h00
L’esthétique énactive sense-making face à la question de l’agentivité épistémique. Alice Dupas (UGA, IPhiG)

— 16h45
Désincarner/Désintéresser. Le genre à l’œuvre dans les discours sur l’enseignement de la philosophie. Vanina Mozziconacci (Université Paul-Valéry Montpellier 3, CRISES)

— 17h30
Table ronde animée par Anaïs Choulet (Université Lyon 3, IRPhiL)

Date

Le 15 décembre 2023
Complément date

9h00 - 18h00

Localisation

À distance, Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Complément lieu

– Le matin :
MaCI, Live Arts Lab - salle C5 (RdC)
– L'après-midi :
Amphithéâtre de la MSH-Alpes

Contact

camille.zimmermannatuniv-grenoble-alpes.fr (Camille Zimmermann)

Partenaires

Publié le 5 décembre 2023

Mis à jour le 19 janvier 2024