Aller au contenu principal

AFTER mais encore ?

Recherche

Gros plan sur le projet AFTER (Analyse de Films : Transmettre En Réseau), lauréat de l’AAP Rayonnement social et culturel 2023-2024, porté par Fabienne Costa, professeure d’études cinématographiques et chercheuse au sein de l’UMR Litt&Arts.

AFTER est adossé au programme de recherche pluri-annuel « Collimateur » (Axe 3 « Expériences de la création » du laboratoire Litt&Arts) dédié à l’histoire de l’analyse esthétique des films. Soutenu par Litt&Arts, la SFR Création et la MaCI, il a pour ambition de valoriser le cœur de ce programme : la base de données inédite et participative « Anna-Lise », développée avec l’équipe d’ingénieurs ELAN. Il s'agit d'une interface qui rend directement consultables les analyses de films francophones en facilitant leur accès grâce à une indexation très précise (par films, motifs, thèmes, procédés techniques…).

La base sera inaugurée le 16 novembre à la Maison de la Création et de l’Innovation (MaCI).

L’enjeu d’AFTER est de valoriser cette plateforme et de favoriser sa démocratisation grâce à deux actions :

  • inaugurer la base en organisant une série d’événements en lien avec ses contenus : exposition des œuvres vidéographiques de l’artiste international Laurent Fiévet, projection d’un film dans le cadre du festival Dolce Cinema, une émission de radio… ;
  • ouvrir la base au réseau de l’éducation à l’image via le dispositif « Lycéens et Apprentis Au Cinéma ».

Anna-Lise s’ouvre aux expositions d’artistes.

L’inauguration de la base « Anna-Lise », prévue le 16 novembre à la Maison de la Création et de l’Innovation (MaCI), sera associée à l’exposition Contre-chants proposant une série d’installations vidéo de l’artiste Laurent Fiévet dont l’œuvre, puisant des images existantes dans les champs du cinéma et de la peinture, revêt une portée analytique en lien direct avec la thématique de la plateforme « Anna-Lise ».

Du 15 au 22 novembre, l’exposition investira le bâtiment de la MaCI en proposant un ensemble d’œuvres réalisées entre 2011 et 2023 à travers un parcours permanent couplé à des projections évoluant quotidiennement, présentées par des étudiants et des enseignants en études cinématographiques.

L'exposition se déclinera aussi à travers :

  • une projection du film de P. P. Pasolini Théorème, dans le cadre du Festival de cinéma italien Dolce Cinema, présentée par Hervé Joubert-Laurencin (univ. Paris Nanterre), le 10 novembre, salle Juliet Berto de la Cinémathèque de Grenoble ;
  • une projection de la série Teorema - portrait de famille en intérieur (dialogue inédit entre le film éponyme de Pasolini et l’art du Caravage, en une vingtaine de boucles vidéo) de Laurent Fiévet, du 7 au 17 novembre dans la petite salle de la Cinémathèque de Grenoble ;
  • une séance du séminaire « Analyses d’analyses » (Collimateur) le 17 novembre, Live Arts Lab (MaCI) : Barbara Le Maître (univ. Paris Nanterre) et Jessie Martin (univ. de Lille) consacreront leurs communications à l’installation Teorema de Laurent Fiévet en vue de réfléchir notamment aux liens entre cinéma, peinture et photographie ;
  • une rencontre avec Laurent Fiévet le 17 novembre à la MaCI ;
  • une émission sur Radio Campus animée par Samuel Saint-Pé, doctorant en études cinématographiques.

Anna-Lise s’étend au réseau de l’éducation à l’image.

Grâce à AFTER, « Anna-Lise » deviendra un lieu ressource pour tous les acteurs du réseau de l’éducation à l’image : enseignants du secondaire, formateurs de l’Éducation Nationale, directeurs de salles de cinéma ou de festivals. Le cœur de cible, d’évidence, est le dispositif « Lycéens et Apprentis Au Cinéma » (LAAC)[1] géré par l’Association des Cinémas de Recherche Indépendants de la Région Alpine (AcrirA)[2]. Celle-ci a conclu un partenariat avec AFTER et rendra accessible la base « Anna-Lise » à tous les enseignants inscrits dans le dispositif LAAC. AFTER s’engage en retour à faire apparaître dans la base des dossiers d'analyses de « films du patrimoine » spécialement constitués pour les lycéens par Martial Pisani, docteur en études cinématographiques engagé sur le projet.

Un beau programme en perspective, dévoilé en avant-première !

 

[1] Lancé en 1993 en Rhône-Alpes, étendu à toutes les régions en 1998 sous la tutelle du Centre National de la Cinématographie et de l’Image Animée (CNC), LAAC propose aux élèves et aux enseignants de découvrir en salle de cinéma des films, français ou étrangers, contemporains ou patrimoniaux.

[2] Fondée en 1986, l’AcrirA a pour but de mener un travail en réseau autour du cinéma. Tout au long de l’année, elle met en œuvre diverses actions pour favoriser la découverte des films et la rencontre des publics dans les salles du réseau.

Article rédigé par Fabienne Costa, en collaboration avec Julie Ridard

Contact

fabienne.costaatuniv-grenoble-alpes.fr (Fabienne Costa)

Partenaires

ACRIRA (Lycéens et Apprentis au Cinéma)
Cinémathèque française
Cinémathèque de Grenoble
Festival du cinéma italien Dolce Cinema

Publié le 18 octobre 2023

Mis à jour le 18 décembre 2023